La chapelle de Notre-Dame de Linguez

photos montage chapelle de Linguez 01

La chapelle de Notre – Dame de Linguez a été édifiée au XVème par Milon, moine disciple de Kireg patron de la paroisse, à l’emplacement de son ermitage. Elle est la propriété de la commune depuis 1931.

Des travaux (connus) ont déjà été effectués au XVIIIème, en 1934 et en 1974. La chapelle était actuellement en mauvais état et des travaux de réparation et de restauration devenaient nécessaires pour permettre de maintenir l’ouverture au public de l’édifice et d’y organiser des manifestations religieuses ou culturelles.

Les travaux de  la chapelle de Linguez ont débuté depuis le début du mois de septembre. Il était en effet nécessaire d’intervenir au niveau de la charpente et de la couverture. Des fuites endommageaient la charpente, la voûte lambrissée et les enduits intérieurs. Des lichens étaient visibles de part et d’autre du mur entre la nef et la sacristie.

Après la dépose de la voûte lambrissée et de la volige, il était facile de se rendre compte de l’urgence des travaux. En effet, une extrémité de la panne faîtière était pourrie et était même sortie du pignon ‘clocher’, l’ensemble de la charpente dont les 3 fermes sculptés présentaient une inclinaison très inquiétante. La décision fut prise alors de démonter entièrement la charpente pour reprendre, consolider et changer ce qui ne pouvait être gardé et aussi corriger les différentes modifications, apportées  tant sur la charpente que sur la maçonnerie au cours du temps.

Certaines pièces seront changées mais le but est tout de même de conserver au maximum les éléments d’origine. Après un sablage très fin des pièces maîtresses, les fermes, arbalétriers et poinçons sculptés sont conservés. Quelques parties vermoulues, trop faibles sont remplacées par du bois neuf. Sur les 8 corniches, seule 2 ont pu être conservées .Les 6 autres ont été refaites à l’identique dans du chêne.

Actuellement, la charpente est remontée. Elle a retrouvé son aspect d’origine, du XVème, notamment avec ses coyaux qui avaient été supprimés. La couverture va maintenant pouvoir démarrer et la chapelle sera alors définitivement hors d’eau.

Le montant total de ces travaux de restauration sont estimés à 174.178,00 € H.T et sont financés par la Commune avec l’aide du Conseil Général, de la Région, de Morlaix Communauté et de la Fondation du Patrimoine.

Ensuite les  travaux intérieurs vont prendre la relève. Un long travail délicat et surtout de patience consistant à enlever les nombreuses couches de chaux sur les enduits. En effet, sous ces couches apparaissent les peintures d’origine. Y en a-t-il beaucoup et dans quel état ?

Ces travaux d’une grande précision et de finesse seront financés par l’association ‘les 3 ARL’.    ( Association des Amis de l’Art Religieux de Locquirec), à hauteur de 15.500,00 €.

Espérons que  la chapelle ait encore des choses à nous dire et qu’elle nous réserve quelques belles surprises.

 

Le conseiller délégué au patrimoine

Paul Fichou